Alain Floquet

aikibudo - Maîtres

Elève de :

Me Minoru Mochizuki pour l'Aikido Yoseikan,
Me Yoshio Sugino pour le Tenshin Shoden Katori Shintô Ryu, et
Me Tokimune Takeda pour le Daito Ryu Aïki Jujutsu.

Directeur Technique de la Fédération Internationale d'Aïkibudo (FIAB).
Professeur diplômé d'Etat (BEES II°). et du Japon (Hanshi).
Directeur Technique de l'Aïkibudo - FFAAA.
Directeur du Shibu Français de Katori Shinto Ryu, Shibucho Sugino Dojo.
Directeur du Shibu Français de Daito Ryu Aïki Jujutsu, Shibucho Soké Takeda Tokimune. Kyoju Daïri (décerné par le Soke Takeda Munemitsu, fils de Ô Sensei Takeda Sokaku)

En 1948, Alain Floquet a huit ans. Il débute par le judo, mais ce qui lui plaît, c'est qu'à la fin du cours a lieu une petite séance de jujutsu, pratiqué selon les techniques enseignées par M Kawashi.
A la recherche d'un art martial efficace et viril, il pense s'orienter vers le karaté, mais en 1957 son frère lui offre un livre d'aïkido « la victoire par la paix » . Son choix est fait, il se rend au club de l'avenue Parmentier et pratique avec Jim Alcheik.
Plus jeune deuxième dan de France en 1962, Alain Floquet fut professeur assistant de Hiroo Mochizuki, envoyé en France par son père Me Minoru Mochizuki. En 1966, le Me Hiroo Mochizuki le nomma Directeur technique de l'école d'Aïkido-Yoseikan pour la France.
En 1980, en accord avec Me Mochizuki Minoru, Me Alain Floquet donna officiellement le nom original d'Aikibudo pour désigner sa pratique martiale. Après obtention du 7e dan et le titre de Kyoshi en 1978, Me Alain Floquet, créa l'Aïkibudo.

Depuis 1983, l'Aikibudo est co-discipline officielle de la Fédération Française d'Aikido, Aikibudo et Affinitaires (FFAAA). Quelques années plus tard, Me Alain Floquet renoua des liens directs avec les deux Maîtres Japonais qui enseignaient les arts martiaux à la source de l'Aikibudo. Il s'agissait de Me Yoshio Sugino pour le Katori Shinto Ryu, et de Me Takeda Tokimune pour le Daito ryu Aikijujustsu.
En 1983, Me Floquet créa la Fédération Française de Katori Shinto Ryu (FFKSR). Il faut noter ici que les techniques d'armes de l'école Yoseikan Shinto Ryu étaient déjà intégrées dans l'enseignement de Me Floquet.
En avril 1991, lors du festival des Arts Martiaux de Bercy à Paris, Me Floquet reçu des mains du Me Sugino Yoshio, délégué par la Fédération des Arts Martiaux Japonais, et en accord avec Me Mochizuki Minoru, le diplôme de 8e Dan d'Aikibudo.
La Fédération Internationale d'Aikibudo (FIAB), actuellement dirigée par Me Raymond Damblant, a été créée en 1992 pour regrouper les pratiquants de nombreux pays et assurer le rayonnement mondial de l'Aikibudo de Me Floquet. Cet enseignement, discipline autonome et originale, intègre aussi les trois composantes historiques qui ont été recueillies, enrichies et développés par Me Floquet : le Yoseikan Shinto Ryu, le Katori Shinto Ryu, le Daito Ryu Aikijujustu.
En Mars 2000, venu spécialement en France pour cette occasion, son fils, Me Sugino Yukihiro, 9e Dan, remis à Me Alain Floquet le diplôme de 7e Dan de l'école Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu.

alain-floquet

Maître Alain Floquet
18 Décembre 1939
8e Dan Kyoshi Hanshi d'Aïkibudo,
7e Dan Kyoshi de Katori Shinto Ryu,
5e Dan Iaï Jutsu Yoseikan Shinto Ryu,
3e Dan de Shibucho de Daïto Ryu Aïki Jujutsu
3e Dan de Kendo
2e Dan de Karaté
1er Dan de Judo

Fondateur du mouvement Aïkibudo